Quelles sont les démarches a effectuer dans les 6 jours après un décès ?

Publié le : 21 octobre 20214 mins de lecture

En cas de décès d’un proche, il existe plusieurs démarches à entreprendre. Elles varient selon le délai qui suit l’événement. En effet, il y a des différentes procédures à compléter dans les 24 h après le décès, 48 h, 6 jours, 1 mois… La plupart des démarches indispensables à effectuer après la mort d’un individu sont méconnues du grand public. Trouvez dans cet article un focus sur ces démarches dans les six jours qui suivent un décès.

La déclaration du décès dans 24 h

Dans tous les cas, le décès d’un individu est à communiquer auprès de la mairie dans les 24 h qui suivent celui-ci. Un membre de la famille ou un voisin peut s’occuper de cette première étape si la mort est survenue à domicile. Le certificat de décès procuré par un médecin doit être présenté. Si le défunt est victime d’un accident, un procès-verbal est nécessaire. Il faudra se munir des documents d’identité du décédé. Dans les cas où un individu a perdu la vie dans un hôpital, une clinique ou une maison de retraite, l’établissement se charge de la déclaration. Une fois à la mairie, vous obtenez un acte de décès dont vous devrez faire plusieurs exemplaires.

L’avis des entités en rapport avec le défunt dans 48 h

Si le décédé travaillait, pensez à prévenir son employeur. Cette étape devra se dérouler dans les prochaines 48 h qui suivent son décès. Il s’agit d’une occasion de rappeler à celui qu’il a employé qu’il devra encore verser le salaire du mois en cours ainsi que les soldes tout compte. Si l’entreprise prévoit des formes d’aide, n’oubliez pas de vous renseigner sur le capital frais d’obsèques et de lui en faire part. Il en est pareil concernant les établissements ou les services comme l’assurance obsèques.

La préparation des obsèques dans les 6 jours

La famille et les amis d’un défunt ont six jours ouvrables pour recourir à une entreprise de pompes funèbres. Évidemment, il faudra avoir terminé toutes les formalités administratives pour passer à ce stade. Ce délai permet surtout d’opter pour une inhumation ou une crémation. Grâce à cela, l’opérateur funéraire peut vous établir sans difficulté majeure un devis. Par ailleurs, l’on peut ainsi organiser la délivrance d’une autorisation de crémation. Divers détails accompagnent le choix d’une crémation pour ne citer que la demande à adresser à la mairie. Selon l’endroit prévu pour l’événement, la requête peut être refusée. Généralement, vous aurez à sélectionner entre un caveau familial dans une résidence secondaire ou principale.

Plan du site